« petites » phrases et « vagues » sentiments

« Je n’en peux plus, je souffre trop »        « Je me sens nulle… »

 « On ne peut plus se parler sans se disputer »    

« Il ne m’écoute pas »  « Elle ne me comprend pas »

 « Il faut que ça s’arrête ! Ou alors on trouve une solution ! »

 « Je n’éprouve plus de désir »         « J’ai besoin de gestes tendres »

« Elle ne s’intéresse pas à moi »

« Quand ses enfants sont là, il n’a d’yeux que pour eux, je n’existe plus »

« Son ex nous envahit ! Comment voulez-vous qu’on construise notre nouvelle famille !? »

« Comment je vais faire tout seul ? »

 « Je ne vois plus mes petits-enfants »

 « La solitude, ça me fait tellement peur ! »

« Mes parents me saoulent… »                  « Ma fille me déteste »

« La famille, c’est la prison ! »

« Qu’est-ce que je vais devenir ? »

Tout peut être dit. Tout peut être écouté. Tout est important. Aucune phrase n’est petite. Aucun sentiment n’est vague. Aucune parole n’est prononcée « en l’air ». Ce qui sort de nous peut être dur ou blessant (pour soi, pour l’autre) : cela ne fait que refléter le mal que ça nous fait. Les petites phrases en disent long sur ce que nous sommes et ce dont nous avons besoin. Alors parlons-en !

La vie nous fait traverser des crises, des périodes de remise en question ou de solitude. Chacun, nous faisons face à des renoncements, des déceptions, des doutes, des questions, des ruptures, des conflits ou encore des deuils, parfois des drames. L’avenir nous fait peur, qu’on soit jeune ou moins jeune, parce qu’un changement survient, parce qu’il faut faire des choix…

Demander de l’aide dans ces moments délicats est une démarche qui peut paraître difficile; pourtant cela soulage de parler de soi, de déposer son fardeau, d’être écouté. Et c’est à partir de là, qu’on peut avancer : dire et s’entendre dire, faire la part des choses, mettre des priorités, discerner, écouter ses ressentis, faire le point de ses ressources, reconnaître ses besoins, faire des choix, dépasser, repartir…

Un entretien ou une série d’entretiens de conseil conjugal et familial, dans un cadre de confiance et d’écoute, c’est une aide pour :

  • Se retrouver soi-même, prendre soin de soi
  • Se décharger de son trop-plein d’émotion
  • Mettre des mots sur ses maux
  • Revisiter le chemin qui conduit à l’autre (l’enfant, le parent, le conjoint, la personne perdue…)
  • Se faire entendre
  • Donner du sens à ce que l’on vit
  • Trouver la place qui nous convient le mieux
  • Choisir et prendre position

conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen conseil conjugal et familial Rouen 

Publicités
Cet article, publié dans ados, adulte, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s